Objet du blog

Ce blog présente principalement des articles sur les actualités concernant les religions, la spiritualité protestante, la culture et la langue occitanes, l'actualité personnelle et familiale. On peut aussi s'y trouver quelques billets d'humeur...

Aquel blòg presenta principalament d'articles sus las actualitats pertocant las religions, l'espiritualitat protestanta, la cultura e la lenga occitanas, l'actualitat personala e familiala. Se pòdon trobar qualques mots bilhetas d'umor...

mardi 5 janvier 2010

Le désir de Dieu



Voici un texte de st Anselme de Cantorbery(1033-1109) extrait du Proslogion: Fides quaerens intellectum: la preuve de l'existence de Dieu.

Ce texte magnifique ne peut qu'interpeler l'homme sincère dans sa quête de Dieu et l'inviter à prier.



Allons, courage, pauvre homme!
Fuis un peu tes occupations, dérobe-toi un moment du tumulte de tes pensées. Rejette maintenant tes lourds soucis et laisse de côté tes tracas. Donne un petit instant à Dieu et repose-toi un peu en lui. Entre dans la "chambre de ton esprit", bannis-en tout, sauf Dieu ou se ce qui peut t'aider à le chercher. Ferme la porte et mets-toi à sa recherche.

A présent, parle, mon coeur, ouvre-toi tout entier et dis à Dieu: je cherche ton visage; c'est ton visage, Seigneur, que je cherche.

Et maintenant, toi, Seigneur mon Dieu, enseigne à mon coeur où et comment te chercher, où et comment te trouver. Seigneur, si tu n'es pas ici, où te chercherai-je en ton absence? Et si tu es partout, pourquoi ta présence m'est-elle invisible? Certes, tu habites une lumière inaccessible. Comment accéder à une lumière inaccessible? Qui donc m'y conduira et m'y introduira pour que je t'y voie? Et puis, à quels indices, sous quels traits te chercher?

Je ne t'ai pas vu, Seigneur mon Dieu, je ne connais pas ton visage. Que peut faire, très haut Seigneur, que peut faire ton lointain exilé? Que peut faire ton serviteur tourmenté de ton amour et rejeté loin de ta face? Il aspire à te voir, et ta face est trop éloignée de lui. Il désire t'aborder et ta demeure est inabordable. Il souhaite te trouver et il ne sait où tu es. Il ambitionne de te chercher, et il ignore ton visage. Seigneur, tu es mon Dieu, tu es mon maître, et je ne t'ai jamais vu. Tu m'as créé et recréé, tu m'as pourvu de tous mes biens, et je ne te connais pas encore. Bref, j'ai été créé pour te voir, et je n'ai pas encore réalisé ce pourquoi j'ai été créé.

Et toi, Seigneur, jusques à quand? Jusques à quand, Seigneur nous oublieras-tu? Combien de temps nous cacheras-tu ton visage? Quand nous regarderas-tu et nous exauceras-tu? Quand éclaireras-tu nos yeux et nous montreras-tu ta face? Quand reviendras-tu à nous? Regarde-nous, Seigneur, exauce-nous, éclaire-nous, montre-toi à nous. Rends-nous ta présence, pour notre bonheur, toi dont l'absence est pour nous un tel malheur. Aie pitié de nos laborieux efforts vers toi, nous qui ne pouvons rien sans toi.

Enseigne-moi à te chercher et montre-toi quand je te cherche; car je ne puis te chercher si tu ne me l'enseignes, ni te trouver si tu ne te montres. En mon désir, puissé-je te chercher, et, dans ma recherche te désirer; dans mon amour, puissé-je te trouver, et, en te trouvant, t'aimer.






Dans les jours qui viennent, je reviendrai sur ce court extrait du Proslogion, que je trouve très beau et très intéressant à analyser et méditer.

Comment peut-on faire la preuve de l'existence de Dieu? Cette question taraudait nos grands anciens et reste toujours une interrogation. Pour nous, protestants, la grâce est une preuve de son existence et nos oeuvres en sont la concrétisation "hic et nunc".
Je signale à ceux que ça intéresse que Karl Barth a écrit un ouvrage remarquable :
St Anselme," Fides quaerens intellectum", la preuve de l'existence de Dieu. Labor et Fides 1931,1958. L'auteur considérait ce travail comme étant son meilleur ouvrage de théologie dogmatique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire