Objet du blog

Ce blog présente principalement des articles sur les actualités concernant les religions, la spiritualité protestante, la culture et la langue occitanes, l'actualité personnelle et familiale. On peut aussi s'y trouver quelques billets d'humeur...

Aquel blòg presenta principalament d'articles sus las actualitats pertocant las religions, l'espiritualitat protestanta, la cultura e la lenga occitanas, l'actualitat personala e familiala. Se pòdon trobar qualques mots bilhetas d'umor...

samedi 6 février 2010

Célibat et pédophilie.


Après l'article de Ph. B. Kabongo-Mbaya "Derrière le scandale, les dérives d'une société", Bible et Actualité, n°3348 du17/12/2009, il y a eu deux réactions dans le courrier du journal Réforme:
celle de Bertyl Sylvander dans le n°3352 du 21/01/2010 et celle de Michel Barnérias dans le n° 3354 du 4/02/2010 .

Au delà des remarques épidermiques, il est vrai que des prêtres catholiques ont été ou sont impliqués dans des histoires sordides et dramatiques de pédophilie et la polémique qui fait rage en Irlande en est une des conséquences.

Pour autant, tous les prêtres ne sont pas des pédophiles; tous ne vivent pas mal leur sexualité. Et, comme le fait remarquer monsieur Barnérias, il y a parmi les pédophiles une majorité d'hommes mariés et pères de famille. On peut même remarquer de très nombreux cas dans les milieux enseignants. Alors, faut-il faire de l'ostracisme, stigmatiser tous les prêtres célibataires contraints ou consentants et tous les enseignants?

Pour ma part, je dirai que la pédophilie n'est pas un problème nouveau et qu'elle existe plus particulièrement dans les milieux où des adultes vivent en contacts fréquents avec les enfants et où la promiscuité est quasi inévitable.

Simplement, dans notre société moderne, on parle , de la pédophilie beaucoup plus qu'autrefois, c'est tout et c'est tant mieux! Aujourd'hui, l'information circule beaucoup plus vite qu'avant et nos sociétés ont fait un pas considérable dans la protection des enfants. Il est donc normal que les abus soient rendus visibles et chaque fois jugés et condamnés publiquement.

Néanmoins, nous vivons aussi à une époque où les moeurs sont particulièrement relâchés; les repères moraux ont tendance à devenir de plus en plus ténus. Il n'est dons guère étonnant de constater les graves transgressions de désaxés - hommes et femmes, célibataires ou non. Il y aura toujours des pervers, on peut le déplorer, mais c'est une réalité.

Ne mélangeons donc pas les problèmes.

Il est vrai que le célibat ne devrait pas être imposé, c'est cruel et théologiquement infondé. Mais ça n'est pas la cause directe de la pédophilie de certains.

Le célibat est un autre débat.

Quant à faire "vaciller" l'élan de la semaine de prière pour l'unité des chrétiens parce que l'on parle en vérité, je pense que là aussi, l'analyse est un peu rapide.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire