Objet du blog

Ce blog présente principalement des articles sur les actualités concernant les religions, la spiritualité protestante, la culture et la langue occitanes, l'actualité personnelle et familiale. On peut aussi s'y trouver quelques billets d'humeur...

Aquel blòg presenta principalament d'articles sus las actualitats pertocant las religions, l'espiritualitat protestanta, la cultura e la lenga occitanas, l'actualitat personala e familiala. Se pòdon trobar qualques mots bilhetas d'umor...

samedi 21 août 2010

JEAN DUVERNOY EST MORT



C'est une perte pour nous tous.
J'ai recours à son site toutes les semaines pour confronter mes traductions en occitan moderne des textes du dimanche avec sa transcription de la Bible cathare de Lyon, car la langue occitane ancienne y est sa
voureuse.
Il m'avait autorisé à travailler sur ses documents il y a quelques mois.
Je partage la peine de tous ses amis, tous ceux qui l'ont connu et des historiens médiévistes pour lesquels ses travaux étaient incontournables.

G.d'Humières


Hommage de Michel Jas, Pasteur des églises réformées de Carcassonne et Narbonne:

Mon ami Jean Duvernoy vient de mourir. Je suis triste pour moi mais serein pour lui.
S'il y a un paradis quelque part (ce que j'espère de ton mon coeur même pour ceux qui en ont douté), je crois que Jean Duvernoy y est en bonne place !
Toujours inclassable, il nous donnait des leçons, en étant non dogmatique.



Hommage de Jean-Louis Gasc:

Toutes mes condoléances à sa famille, à Madame Duvernoy et ses enfants.
Jean Duvernoy était un homme d'honneur et de Paratge. C'était le grand historien du catharisme, celui qui savait se dire "amateur".
Il a tout traduit, tout vu et tout dit avant tout le monde, et il est resté fidèle en amitié et par honnêteté intellectuelle aux chercheurs qui depuis de nombreuses années se retrouvent, comme (par exemple) à Mazamet, lors du colloque de 2009, pour faire avancer la recherche et le savoir sur le catharisme.
Je me souviens de sa gentillesse et de son humour, de notre voyage en Bulgarie, des colloques, de son éternelle cigarette, et de son regard malicieux. Jean Duvernoy est immortel par son oeuvre et par sa générosité. Et c'est avec peine et tristesse que j'écris trop rapidement ce petit mot pour un grand homme. Merci Jean Duvernoy, notre monde est soudain devenu plus petit et plus triste. " (Jean-Louis Gasc)


Parmi les publications de Jean Duvernoy :

-
Le Registre d'inquisition de Jacques Fournier, évêque de Pamiers, 1318-1325 : manuscrit Vat. latin n° 4030 de la Bibliothèque vaticane, publié avec introduction et notes par Jean Duvernoy (3 volumes, 1965). Réédition : Tchou, Paris, 2004.

-
Inquisition à Pamiers, interrogatoires de Jacques Fournier : 1318-1325, choisis, traduits du latin et présentés par Jean Duvernoy (1966)

-
Chronique, [1203-1275], par Guillaume de Puylaurens, texte édité, traduit et annoté par Jean Duvernoy (1976, Le Pérégrinateur Éditeur)

-
La Religion des cathares (1976)

-
L'Histoire des cathares (1979)

-
Inquisition à Pamiers : cathares, juifs, lépreux, devant leurs juges (1986)

-
Spirituels et béguins du Midi, par Raoul Manselli, traduction de Jean Duvernoy (1989)

-
Cathares, vaudois et béguins : dissidents du pays d'Oc (1994)

-
Chronique, 1229-1244 par Guillaume Pelhisson, texte édité, traduit et annoté par Jean Duvernoy (1994)

-
Le Dossier de Montségur, interrogatoires d'inquisition, 1242-1247 traduit, annoté. et présenté par Jean Duvernoy (1998, Le Pérégrinateur Éditeur)

-
Les cathares Jean Duvernoy (1998, Le Pérégrinateur Éditeur)

-
Le Procès de Bernard Délicieux, 1319, traduit, annoté et présenté par Jean Duvernoy (2001, Le Pérégrinateur Éditeur)

-
L'Inquisition en Quercy : le registre des pénitences de Pierre Cellan, 1241-1242 préfacé, traduit du latin et annoté par Jean Duvernoy (2001)


______________________________
*

2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Nous perdons un grand Homme.

    C'est une grande tristesse, autant pour les professionnels de l'histoire que tous les passionnés anonymes.

    Je pense à sa famille et au vide qu'il va laisser.

    adisiatz Monsieur Duvernoy

    RépondreSupprimer