Objet du blog

Ce blog présente principalement des articles sur les actualités concernant les religions, la spiritualité protestante, la culture et la langue occitanes, l'actualité personnelle et familiale. On peut aussi s'y trouver quelques billets d'humeur...

Aquel blòg presenta principalament d'articles sus las actualitats pertocant las religions, l'espiritualitat protestanta, la cultura e la lenga occitanas, l'actualitat personala e familiala. Se pòdon trobar qualques mots bilhetas d'umor...

mardi 22 mai 2012

Grégoire XI condamne les thèses de J. Wyclif




22 mai 1377


Quelques mois après avoir présenté à l'évêque de Londres sa doctrine, John Wyclif est accusé d'hérésie dans plusieurs bulles publiées par le pape Grégoire XI. Des Londoniens armés décident alors de le protéger contre l'Eglise.

Son oeuvre est d'abord celle d'un philosophe: dans la controverse des universaux, il, incarne le réalisme face au nominalisme.

Comme théologien ses thèses sont les suivantes:

- l'Eglise est la communauté invisible des  prédestinés au salut, hors de tous liens avec l'institution pontificale; il critique violemment le Grand Schisme d'Occident qui déchire la papauté entre Rome et Avignon dès 1378.
- affirmation de l'autorité de l'Ecriture qui doit être mise à la portée de tous;
- il admet la présence réelle mais  dénonce la doctrine de la transsubstantiation;
- il condamne l'esclavage et préconise la mise en communs des biens matériels.

Considéré comme un précurseur de la Réformation, J. Wyclif n'aura qu'une influence indirecte sur les réformateurs. Certaines de ses oeuvres sont encore inédites.

Durant quelques années, il multiplie les provocations ( légitimes! ) – traduction du Vulgate, répudiation de la doctrine de la transsubstantiation – si bien qu'en 1382, l'ancien l'évêque de Londres devenu archevêque de Canterbury, Guillaume Courtenay, rassemble un tribunal ecclésiastique, qui décide d'expulser John Wyclif d'Oxford.

Il est condamné à titre posthume au concile de Constance en 1415.


Sources:  Encyclopédie du Protestantisme.
______________________

*

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire