Objet du blog

Ce blog présente principalement des articles sur les actualités concernant les religions, la spiritualité protestante, la culture et la langue occitanes, l'actualité personnelle et familiale. On peut aussi s'y trouver quelques billets d'humeur...

Aquel blòg presenta principalament d'articles sus las actualitats pertocant las religions, l'espiritualitat protestanta, la cultura e la lenga occitanas, l'actualitat personala e familiala. Se pòdon trobar qualques mots bilhetas d'umor...

lundi 4 mars 2013

Evangile et Liberté :Sommaire du N° 267 1er mars 2013




Penser et croire en toute liberté.

Le mensuel francophone du protestantisme libéral.


Lettre d’information mensuelle.                   N° 267 – 1er mars 2013



LE CAHIER (extraits)
Les Réformateurs et le mariage pour tous au XVIe siècle, par Marianne Carbonnier-Burkard
« […] Parce qu’il était l’état des laïcs, le mariage a été l’un des révélateurs de la révolution luthérienne au XVIe siècle. Sur ce terrain, les Réformateurs ont accéléré, parfois lancé, un bouleversement des représentations, des symboles, de pratiques vénérables, voire sacrées. Ils ont osé proclamer dans la langue de tous, la langue « vulgaire », des nouveautés distillées par Érasme : la sainteté du mariage, comme l’ordre bon de la Création, et le mariage pour tous, de pair avec la désacramentalisation du mariage. […] Gardons la mémoire de ces révolutions, drames et batailles, qui depuis le XVIe siècle ont fait passer le mariage romano-canonique dans le champ du politique, et advenir en Europe le mariage civil, le mariage pour tous, sans distinction de religion, de statut ou de race. C’est cette mémoire qui a aidé les modernisations successives du droit du mariage en France au XXe siècle. C’est elle encore qui doit rendre attentif aux voix en faveur de nouveaux changements, même à un changement qui force la définition usuelle du mariage, comme le propose l’actuel projet de loi gouvernemental « ouvrant le mariage aux personnes de même sexe » […] Cependant, vu les résistances d’une bonne partie de la société française à ce projet (rejet d’une autre mémoire française ?), on peut regretter la manière dont celui-ci a été lancé. [...] Au nouveau projet de loi sur le « mariage pour tous », ne manque-t-il pas, au fond, un Réformateur au souffle long, qui puisse entraîner tout un peuple et le rassembler ?»

Éditorial (extraits)
« LES ÉGLISES NOUS PRÉOCCUPENT ASSURÉMENT ! Un peu trop ? On attend d’elles qu’elles s’engagent au bon moment, en disant ce qu’on souhaite que tout le monde pense. […] On veut que les autorités qui les animent prennent position. Disent oui ou non, tranchent, et se souviennent surtout que « Dieu vomit les tièdes » (Ap 3,15). Mais le protestantisme, – faut-il le rappeler ? –, n’a ni magistère, ni autorité. Il a une Bible lue, commentée, discutée, dans les jeux d’ombre et de lumière de l’existence humaine, de l’actualité du monde, des sciences, des arts et des techniques. C’est le génie et le défi permanent du protestantisme.[…] Oui, nous voulons des Églises qu’elles ne s’engagent pas à notre place mais qu’elles nous recentrent sur l’essentiel : un Évangile qui nous convoque, nous appelle et nous donne la parole ! »
Raphaël Picon

Au sommaire :
Questionner : Christ : unité de Dieu et de l’homme ?, par Michel Leconte
Agir : Desmond Tutu, par Claudine Castelnau
Ces mots qu’on n’aime pas : Pasteurpar Louis Pernot
Série : Une spiritualité ouverte, par Bruno Le Bastard
Billet : La Bible dans le métro, par Jean-Marie de Bourqueney
Méditer : Les trois dimensions d’une vie achevée, par Alain Houziaux, d’après Martin Luther King
Commenter : L’effraction à Capharnaüm, par Dominique Hernandez
Le Reboussier : Vive la fosse commune !, par Michelle et Michel Deladoeuille
Connaître : Patrick Cabanel : Histoire des protestants en France. XVIe-XXIe siècle, par Vincens Hubac
S’éveiller : La peur salutaire, par Pierre Ruetsch
Retrouver : Edmond Vermeil, par André Gounelle
Résonner : « Dialogues des Carmélites », par Laurent Gagnebin


PRIX ÉVANGILE ET LIBERTÉ 2014

1. Un nouveau prix ÉVANGILE ET LIBERTÉ, d’une valeur de 3 000 (trois mille) euros, sera attribué en 2014 par un jury dont les membres seront désignés par le conseil d’administration de l’Association ÉVANGILE ET LIBERTÉ. Le président du jury sera Laurent Gagnebin, professeur honoraire de la Faculté libre de théologie protestante de Paris et directeur de la rédaction du mensuel Évangile et liberté.
2. Ce prix récompensera un ouvrage inédit traitant du sujet suivant :
L’homme, une espérance de Dieu.
Cet ouvrage devra se situer dans une perspective religieuse libérale et innovante.
3. Le texte devra être rédigé en français. Son volume ne devra pas dépasser 150 000 signes (espaces compris). Le jury sera particulièrement attentif à sa qualité littéraire et à sa rigueur de pensée. Le texte devra pouvoir intéresser un large public, c’est-à-dire pouvoir donner lieu à une publication ultérieure.
Les exemplaires* du manuscrit devront être envoyés à Maître Bernard Marion, Huissier de justice, rue de la Chicanette,  30610 Sauve, avant le 31 décembre 2013.
Aucun manuscrit ne sera retourné.
4. Après l’envoi des textes (sans le nom de leur auteur) par l’huissier à chacun des membres du jury, le président convoquera ce jury pour délibérer pendant la première quinzaine de juin 2014. Le prix sera décerné à la majorité des voix, celle du président comptant double en cas de non-départage. Le jury a le droit de ne pas accorder de prix s’il juge qu’aucun manuscrit n’est satisfaisant. Les délibérations seront confidentielles. Il ne sera pas établi de classement autre que la désignation du lauréat.
5. Un communiqué de presse sera diffusé et le lauréat sera informé par courrier du résultat de la délibération du jury. Le prix sera remis à l’automne 2014 lors des Journées d’octobre de l’association ÉVANGILE ET LIBERTÉ.
En cas de publication, l’auteur s’engage à faire figurer en bonne place la mention « Prix ÉVANGILE ET LIBERTÉ ».

* Le nombre exact sera précisé ultérieurement

______________________
*

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire