Objet du blog

Ce blog présente principalement des articles sur les actualités concernant les religions, la spiritualité protestante, la culture et la langue occitanes, l'actualité personnelle et familiale. On peut aussi s'y trouver quelques billets d'humeur...

Aquel blòg presenta principalament d'articles sus las actualitats pertocant las religions, l'espiritualitat protestanta, la cultura e la lenga occitanas, l'actualitat personala e familiala. Se pòdon trobar qualques mots bilhetas d'umor...

lundi 1 avril 2013

Evangile et Liberté. Numéro d'avril 2013



Penser et croire en toute liberté.

Le mensuel francophone du protestantisme libéral.


Lettre d’information mensuelle.                   N° 268 – 1er avril 2013


  
LE CAHIER (extraits)
La fin de vie, par Éric Hernandez
« Au fil des années le débat sur la fin de vie s'est essentiellement focalisé sur l'euthanasie « au nom du droit à la dignité », ou sur son interdiction " au nom du droit à la vie ". Cependant, la problématique de la fin de vie ne se réduit pas à ces deux seules éventualités et la prise en charge globale des malades en fin de vie dans des structures adaptées reste l'intérêt principal de la question. Depuis 2005, notre pays s'est doté d'une loi (dite loi Leonetti) qui, sans légaliser l'euthanasie, a autorisé la sédation terminale et l'arrêt des traitements curatifs et de support, si le patient en a exprimé la volonté et si la décision médicale est collégiale. Cette loi n'est cependant quasiment pas appliquée et l'insuffisance en lits de soins palliatifs est frappante. […] Le rapport de [la récente commission présidée par le professeur Sicard] réfute l'euthanasie qui " interrompt soudainement et prématurément la vie " et insiste sur la nécessité de faire appliquer la loi Leonetti avant de proposer de nouveaux textes […] Il serait enfin dangereux de permettre l'euthanasie ou le suicide assisté alors que les moyens de prise en charge des malades sont insuffisants. Les soins palliatifs ne sont en effet pas une alternative mais une priorité. »

Éditorial (extraits)
« LE RÉCIT DU TOMBEAU VIDE NOUS TROUVE DÉSEMPARÉS. […] Nous sommes toujours tentés par le confort de la preuve, car la foi implique un courage et un risque ; la foi toute nue nous inquiète : nous aimerions tant croire sans plus avoir à croire ! […] Le texte du tombeau vide n’est pas une information, mais bel et bien une interpellation, un appel ; c’est notre foi qui vide ce tombeau de toute réalité. Ainsi le tombeau vide n’est plus la cause improbable de notre foi, mais il en est la conséquence. Je ne crois pas à la résurrection parce que le tombeau est vide, mais pour qu’il le soit. […] Croire concrètement, pratiquement au Christ ressuscité, ce sera dire oui au combat pour la vie et non aux échecs, à la tentation du désespoir et de la résignation, au fatalisme et au triomphe de la violence meurtrière et de la mort. […] »
Laurent Gagnebin

Au sommaire :
Questionner : Le mythe : face cachée de la science et de la foi ?, par Gilles Bourquin
Agir : Un toit pour le Chili, par La Route Oratoire
Ces mots qu’on n’aime pas : Expiationpar Jean-Marie de Bourqueney
Repenser : Les grands-parents préhistoriques et l’émergence de la religion, par Bernard Reymond
S’interroger : De la vieillesse, par Camille Jean Izard
Méditer : Que tout le monde te voie… en moi, par Dag Hammarskjöld
Commenter : L’Esprit fait vivre le christianisme, par Albert Schweitzer
Le Reboussier : « Solidarité citoyenne, par Jean-Marie de Bourqueney
Débattre : Dieu, entre conviction et libre imagination, par Alberto Romele
Retrouver : Davy Crockett, par Vincens Hubac
Résonner : Alighiero Boetti, par Gilles Castelnau


PRIX ÉVANGILE ET LIBERTÉ 2014

1. Un nouveau prix ÉVANGILE ET LIBERTÉ, d’une valeur de 3 000 (trois mille) euros, sera attribué en 2014 par un jury dont les membres seront désignés par le conseil d’administration de l’Association ÉVANGILE ET LIBERTÉ. Le président du jury sera Laurent Gagnebin, professeur honoraire de la Faculté libre de théologie protestante de Paris et directeur de la rédaction du mensuel Évangile et liberté.
2. Ce prix récompensera un ouvrage inédit traitant du sujet suivant :
L’homme, une espérance de Dieu.
Cet ouvrage devra se situer dans une perspective religieuse libérale et innovante.
3. Le texte devra être rédigé en français. Son volume ne devra pas dépasser 150 000 signes (espaces compris). Le jury sera particulièrement attentif à sa qualité littéraire et à sa rigueur de pensée. Le texte devra pouvoir intéresser un large public, c’est-à-dire pouvoir donner lieu à une publication ultérieure.
Six exemplaires du manuscrit devront être envoyés à Maître Bernard Marion, Huissier de justice, rue de la Chicanette,  30610 Sauve, avant le 31 décembre 2013.
Aucun manuscrit ne sera retourné.
4. Après l’envoi des textes (sans le nom de leur auteur) par l’huissier à chacun des membres du jury, le président convoquera ce jury pour délibérer pendant la première quinzaine de juin 2014. Le prix sera décerné à la majorité des voix, celle du président comptant double en cas de non-départage. Le jury a le droit de ne pas accorder de prix s’il juge qu’aucun manuscrit n’est satisfaisant. Les délibérations seront confidentielles. Il ne sera pas établi de classement autre que la désignation du lauréat.
5. Un communiqué de presse sera diffusé et le lauréat sera informé par courrier du résultat de la délibération du jury. Le prix sera remis à l’automne 2014 lors des Journées d’octobre de l’association ÉVANGILE ET LIBERTÉ.
En cas de publication, l’auteur s’engage à faire figurer en bonne place la mention « Prix ÉVANGILE ET LIBERTÉ ».

_____________________________

Offre découverte :

Pour découvrir le journal et recevoir deux numéros gratuits écrivez à :
evetlibsecretariat@free.fr en précisant votre adresse postale.

Évangile et liberté

14 rue de Trévise – 75009 Paris

Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre d' information écrivez à :

_______________________
*

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire