Objet du blog

Ce blog présente principalement des articles sur les actualités concernant les religions, la spiritualité protestante, la culture et la langue occitanes, l'actualité personnelle et familiale. On peut aussi s'y trouver quelques billets d'humeur...

Aquel blòg presenta principalament d'articles sus las actualitats pertocant las religions, l'espiritualitat protestanta, la cultura e la lenga occitanas, l'actualitat personala e familiala. Se pòdon trobar qualques mots bilhetas d'umor...

samedi 23 janvier 2016

MULTICOLORS

Mercés l'amic Alan per aquel article dins lo "Papieròt Menerbés" d'aquesta setmana. Escrives exactament çò que pensi de la pèrda de nacionalitat e de la pensada al mens ambigua  se que non puslèu pervèrsa de Gilles  Kepel. Fa d'amalgamas malvolentas que semblan las mèmes que la Marion Maréchal-Le Pen amb quora parlèt de las Cevenas e los protestants fa qualques meses.
Jòrdi

Servís a res de botar de blau, de blanc e de roge de pertot se, darrèr, los ideals republicans son daissats de costat, se las tres colors son un motiu d'exclusion e non pas de viure ensemble.

- Pèrda de nacionalitat : Francament, qun rambalh per aquel afar : cossí imaginar que serà la preocupacion centrala dels terroristas bi-nacionals de saupre qu'un jorn poirián pèrdre la nacionalitat francesa. Alara, se ditz qu'aquela mencion dins la Constitucion es importanta de primièra vist son costat simbolic, mas que dins la realitat serà quasiment pas aplicada ! D'en primièr, se vei pas tròp la necessitat de marcar aquò dins lo tèxte fondamental de la Constitucion e doncas de l'organizacion de la Republica francesa. En segond, comprenèm totjorn pas que la question de la reconeissença de las lengas de França que concernís prigondament e realament milions de personas en França trapèsse pas, ela, de notacion dinamica dins la Constitucion.

- Catars e salafistas : Lo Legeire nos manda una nòta de lectura : « De que pensar d'aquel passatge del libre de Gilles Kepel "Terreur dans l'hexagone, genèse du jihad français", ed. Gallimard, dec. de 2015) ?? Se ne faguèt fòrça publicitat a las ràdios, etc... A la pagina 124, dins un capítol titolat "Artigat : du "chichon" à la charia" l'autor presenta atal Artigat en Arièja, ont s'implantèt un grop salafista a l'entorn d'un certan Olivier Corel : " ces contreforts ont abrité dans le passé d'autres dissidences : à un jet de pierre, dans la bastide de Carla, le protestant Pierre Bayle naquit en 1647 (...). Quant à la proche Albi, elle a donné son nom à l'hérésie cathare et et à la croisade qui a exterminé, au XIIème siècle, ces adeptes d'une contre-société qui rompait en valeurs avec l'Eglise catholique, selon des modalités qui, par delà le raccourcissement historique, ne sont pas sans évoquer la rupture des salafistes d'aujourd'hui avec la société française, selon leur division binaire de l'humanité en "Parfaits", promouvant exclusivement le Bien, et mécréants, suppôts du Mal, à éliminer". Aquela frasa, planplanet, pausa una mena d'equivaléncia salafisme = catarisme e tanbens "glèisa catolica d'un cop èra = societat francesa de uèi" lo problèma essent que la division binària entre "Parfaits" e "mécréants à éliminer" es atribuida als Catars, dins una mena d'inversion ont la Crosada que los exterminèt , finalament, se  pòt comparar a las accions del GIGN o del Raid contra los jihadistas de uèi...e que dire d'aquela nocion d'una "contra-societat" aplicada als catars de l'edat mejana ? Èran elis la societat, non ? »

- Bandièra : Quicòm de paradoxal de veire extremistas de dreita de Corsega manifestar amb la bandièra al cap de Morro contra los musulmans ! E a l'encòp prene en ostatge las fòrças nacionalistas de Corsega qu'an exprimit, Simeoni tanplan coma Talamoni, lor ideal d'una Corsega frairala.

Universal Roch


PAPIERÒT MENERBÉS (in La Semaine du Minervois, 21/01/16)

=======================================================================

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire