Objet du blog

Ce blog présente principalement des articles sur les actualités concernant les religions, la spiritualité protestante, la culture et la langue occitanes, l'actualité personnelle et familiale. On peut aussi s'y trouver quelques billets d'humeur...

Aquel blòg presenta principalament d'articles sus las actualitats pertocant las religions, l'espiritualitat protestanta, la cultura e la lenga occitanas, l'actualitat personala e familiala. Se pòdon trobar qualques mots bilhetas d'umor...

lundi 7 novembre 2016

Témoigner

La réflexion du pasteur  Jean-Pierre Julian, président du conseil régional de l'Eglise protestante unie de France en Cévennes-Languedoc-Roussillon.


A qui doit-on témoigner ? (Genèse 24 v 34 à 67)
Le récit de Genèse nous décrit un Dieu qui met sur notre route des personnalités pour que nous les rencontrions. Aujourd’hui, Il met aussi en place les conditions pour que nous puissions faire les présentations avec son Fils.
Il écoute, Il observe avec bienveillance notre manière de témoigner de Lui. Il nous inspire même par son Esprit pour nous aider à trouver les mots justes, le geste adéquat. Lorsque la timidité nous bloque, Il suscite même chez la personne que nous rencontrons, la bonne question, le bon geste qui va nous permettre d’engager une conversation voire même d’inaugurer une relation fraternelle.
Dans le récit biblique, vous avez remarqué sûrement que le témoignage du serviteur d‘Abraham entraîne un changement de vie important pour Rebecca et les siens. Un changement de vie aussi pour le serviteur d’Abraham qui a vu agir le Dieu de son maître. Le témoignage que nous rendons de la bonne nouvelle de Jésus Christ est, ne l’oublions pas, une mise en marche, une mise en mouvement pour celui qui entend et croit à la bonne nouvelle. En disant cela, je ne nous encourage pas à rendre notre témoignage performatif afin de voir les fruits de notre beau témoignage. Entrer dans une telle logique serait, à la longue, instrumentaliser le prochain et l’image que l’on se fait de Dieu. Notre espérance, c’est que l’individu ou la famille que nous avons rencontré se laisse transformer, et nous aussi par la même occasion, par Celui qui est Amour et Bienveillance. Nous aurons l’occasion lors de notre synode régional début novembre de revisiter notre rôle de témoin dans le monde d’aujourd’hui en réfléchissant sur la nouvelle déclaration de foi qui est en discussion au sein de l’Église protestante unie de France.
   Jean-Pierre JULIAN
   président du Conseil Régional en Cévennes-Languedoc-Roussillon

Pourquoi doit-on témoigner ?
C’est une question délicate. Nous dirions en tout premier lieu qu’il n’y a aucune raison valable pour que nous témoignions. C’est un paradoxe. Nous pourrions dire aussi que si nous témoignions c’est par honnêteté et reconnaissance…Mais, là aussi, ce n’est pas satisfaisant comme réponse car cela nous donne la part un peu trop belle. Nous pourrions dire encore que c’est par « pure » obéissance au commandement du Christ qui dans l’évangile selon Matthieu nous dit : "Toute autorité m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. Allez, de toutes les nations faites des disciples. Baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit et apprenez-leur à garder tout ce que je vous ai enseigné. Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde."
Il me semble que là nous approchons du but. Si nous sommes chrétiens, c’est parce que nous confessons que Jésus, le choisi de Dieu, est Seigneur. Seigneur ? Précisons quelque peu ce mot, un peu archaïque, il est vrai. Seigneur cela veut dire, tout simplement, que Jésus Christ à une pleine autorité sur la vie comme sur la mort. Cette précision faite, à la question pourquoi doit-on témoigner nous répondrions aujourd’hui par : parce que c’est le choix de Dieu d’être rencontré en Jésus-Christ par notre humanité grâce à des témoins comme vous et moi, en toute simplicité, tout en reconnaissant nos limites, nos faiblesses. Et Dieu a donc fait le choix de manifester sa Présence en Jésus-Christ, par des témoins comme vous et moi certes souvent malhabiles, pleinement graciés, pleinement pécheurs, et même « réboussiers ». C’est le choix et la liberté de Dieu ! Qui est-on pour contester ce choix et cette liberté de Dieu ?
  Jean-Pierre JULIAN

_____________________
*

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire